Anaïs Cros – Intégrales Les Lunes de Sang

Un complément à cet article, concernant le parcours éditorial de la saga, est disponible ici


Les Lunes de Sang 1 2 3 affiche

Crédits photo : Editions Armada – Illustrations : Michel Borderie

Il y a une dizaine d’années j’ai découvert Les Lunes de Sang. Un de ces livres si prenant qu’il vous aspire sans vous lâcher jusqu’à la dernière page. Ce roman n’était que le premier d’un cycle qui allait constituer un cocktail réussi d’aventure, d’intrigue policière et de magie.

 

Comment vous parler de l’intrigue sans rien dévoiler des machinations et des secrets de l’âme Blanche et de Morsech. Le mieux est pour vous d’accompagner Evrhal, ce médecin Nain tourmenté vétéran de la guerre des vingt Lunes dans les aventures qu’il partagera avec le mystérieux Listak, un demi-Lunaire génie de la déduction et la ravissante Amhiel, une jeune femme pleine de ressources. Bien d’autres rencontres vous attendent avec des personnages que vous ne pourrez oublier tel le fantasque Sel, mais aussi bien des épreuves, car ces aventures se font de plus en plus sombres et du royaume de Mortelune vous irez jusqu’au territoire des terrifiants Saâlices.

Anaïs Cros portrait

Anaïs Cros aux 13èmes rencontres de l’imaginaire à Sèvres

Anaïs Cros, grande admiratrice de Sherlock Holmes, a un talent inné de la narration. On se prend rapidement d’affection pour ses personnages complexes qu’on ne veut plus quitter. Il est alors d’autant plus dommage que dans les derniers tomes certains choix narratifs, nous amènent « inutilement » au bord de l’écœurement. Ce final laisse malheureusement un goût amer et le sentiment qu’il fallait pour son auteur absolument en terminer avec des personnages qu’elle avait pourtant si bien su nous faire adorer, entachant ainsi une série qui aurait pu sans cela rester comme un des sommets de la Fantasy.

Prenant la suite des défuntes éditions Lokomodo, ce sont les éditions Armada qui ont eu l’excellente idée de rééditer et de reprendre le cycle des Lunes de Sang en trois belles intégrales regroupant chacune deux romans, donnant ainsi un écrin à sa mesure à cette magnifique série d’exception. À noter que la dernière intégrale est totalement inédite puisque les deux tomes qui la constituent n’avaient jamais été publiés nulle part. Pour ces nouvelles éditions grand format, nous retrouvons les magnifiques couvertures de Michel Borderie qui avaient si bien su retranscrire l’univers et les personnages de la série. Cerise sur le gâteau cette édition s’offre le luxe d’une nouvelle galerie de portraits réalisés en partie par Michel Borderie, mais aussi par quatre autres talentueux illustrateurs*, Julien Delval, Gwendal Lemercier, YOz et Le PiXX. Nous avons ainsi le plaisir de pouvoir mettre un visage non seulement sur les héros mais aussi sur chacun des principaux personnages.

* Je vous conseille d’ailleurs vivement de jeter un œil aux magnifiques carnets de 200 pages de croquis édités également par les éditions Armada (nous en avions parlé avec Michel Borderie ici) où vous retrouverez notamment les œuvres de ces artistes. Neuf carnets déjà parus : Philippe Caza, Michel Borderie, Johann Bodin aka Yoz, Julien Delval, Gwendal Lemercier, Le PiXX (voir notre interview), Kara, Fanny Liabeuf aka Naiky, Florence Magnin…

Intégrales des Lunes de Sang en 3 volumes – Anaïs Cros – Editions Armada

Blog d’Anaïs Cros : http://anaiscros.over-blog.fr/

Ludovic Blay

Ludovic Blay

Sculpteur, il réalise des créatures hybrides en fil de métal, sorties de son imaginaire, d’oeuvres de Fantasy ou de Science-Fiction (Films, livres ou illustrations)… Il a été autrefois chroniqueur pour le magazine Elegy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *