Colony saison 1, une invasion subtile et discrète !

Colony afficheTrès bonne surprise de 2016, la série de science-fiction Colony sera diffusée sur Tf1 dès le 7 mars 2017. Si vous n’en avez jamais entendu parler, voici une petite mise en bouche !

 

Cela fait plus de 300 jours que Los Angeles est occupée, depuis qu’ils sont « arrivés ». Eux, ce sont des entités technologiquement plus avancées que les humains, dont peu connaissent l’identité. La défense humaine a été anéantie en quelques heures. C’est désormais « l’Autorité Transitionnelle de la Colonie de Los Angeles » qui dirige les lieux. Des « collabos » comme certains les appellent. Les habitants subissent leur répression, et toute rébellion ou résistance est sévèrement punie. La ville est protégée de l’extérieur par un mur de plus de 100 mètres de haut. Will Sullivan, dit Sully, vit avec sa femme Katie et ses deux enfants. Il s’apprête à passer illégalement la frontière vers Santa Monica pour rechercher son autre fils, Charlie, 12 ans, séparé de sa famille depuis « l’Arrivée ». Malheureusement, la résistance au régime totalitaire fait un attentat, et Will va devoir collaborer malgré lui avec l’occupation, pour sauver sa famille…

Colony - Will et Katie Sullivan

La famille Sullivan, envahie par la sécurité intérieure…

Colony commence de manière subtile. On découvre le monde dans lequel vivent les gens par petites touches qui suggèrent l’occupation. On vit leur quotidien, leur survie entre le troc, les trafics divers, mais aussi les arrestations arbitraires, etc. Un quotidien crédible, car les seuls éléments science-fictionnels visibles sont le mur gigantesque entourant la ville, et les drones patrouillant régulièrement. Ici, pas de vaisseaux immenses et de batailles spatiales, ce sont les personnages et leurs préoccupations qui priment.
Le mystère aussi. Qui sont ces « hôtes » dont parle régulièrement l’omniprésent Alan Snyder, le gouverneur du bloc, et que veulent-ils ? Qu’est-ce que « l’Usine », cet endroit où sont envoyés les coupables de trahison, les résistants, et qui n’en reviennent jamais ?
Rassurez-vous, la fin de la première saison répond à une grande partie des interrogations, mais toujours de manière suggérée et subtile.
Will, retrouvé par hasard à l’endroit où a eu lieu l’attentat de la résistance, va devoir collaborer avec Snyder, sous peine d’être envoyé avec sa famille à « l’Usine »…En échange de quoi, Snyder va user de son pouvoir pour retrouver Charlie, leur fils perdu de l’autre côté du mur.

Colony - Alan Snyder

Alan Snyder, le gouverneur du bloc

La grande force de cette série est sa capacité à éviter l’archétype du personnage tout blanc ou tout noir, mais plutôt à révéler la zone grise dans laquelle se trouvent la plupart des protagonistes. Au fil des épisodes, on constate l’ambiguité de Will, dont on ne sait pas toujours s’il cautionne l’occupation ou s’il la condamne. Moins ambiguë mais tout aussi perdue est sa femme Katie, un des personnages centraux de Colony, dont le secret révélé dès la fin du premier épisode va lancer l’intrigue et « distribuer les cartes ». Mais il y a aussi toute une galerie de personnages complexes, intéressants, et qui plus est bien interprétés.
Le régime dans lequel vit la population évoque bien sûr l’occupation nazie (même le logo de « l’Autorité de transition » et un oiseau de proie et renvoie à l’Ordre de l’aigle allemand…). On y croise aussi des références littéraires telles que Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, ou encore Nostromo de Joseph Conrad (ce dernier étant utilisé dans la série pour faire passer des messages codés de la résistance).

 

Conclusion

Très bonne première saison de ce Colony, une série qui n’a pas fait beaucoup parler d’elle mais qui mérite pourtant d’être reconnue. Réussissant à distiller le mystère sans perdre le spectateur en chemin, Colony allie des personnages attachants et complexes, avec un scénario très intéressant.
On ne peut pas en dire plus sur l’histoire sans gâcher l’intrigue, mais si vous n’avez pas encore vu Colony, ne ratez pas la diffusion de cette 1ère saison. Une 2ème saison est en cours de diffusion aux USA, on ne manquera pas de vous en parler bientôt !

Colony – 2 saisons (10 et 13 épisodes) – 1ère saison le 7 mars 2017 sur Tf1

Thomas LEROUX

Thomas LEROUX

Passionné de ciné (fantastique, science fiction, mais pas que), séries, animes, jeux vidéo etc. Thomas Leroux cherche la petite bête partout où elle se cache. Accessoirement, il est aussi co-créateur (avec Gillen Azkarra) et administrateur du site Le Mont des Rêves ! (mais pas que...)

2 commentaires

  1. J’avais pas trop misé sur cette série… faut dire que je me méfie de beaucoup de séries estampillées « SF »… c’est souvent médiocre ou raté. Mais on a quand même eu l’excellente 1ère saison de « The Expanse », en 2016 et celle de « Incorporated », donc y aurait’il une vague de bonne série SF en ce moment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *