L’Empire Électrique : steampunk en délire !

L'Empire Électrique - Victor Fleury affichePremier recueil de l’auteur Victor Fleury, l’Empire Électrique nous emmène, en plein dix-neuvième siècle, dans un univers uchronique où la France domine une bonne partie du monde. Un univers steampunk également grâce à la science voltaïque qui permet de belles avancées technologiques !

 

Au travers de six nouvelles, Victor Fleury brosse le portrait d’un monde différent, d’une Europe dirigée par les Bonaparte. Une puissante armée, accompagnée de la science voltaïque, a permis aux Bonaparte de régner sur un grand empire. L’auteur nous balade dans différents pays : en Écosse française, en Australie, pays dans lequel la France a des colonies, aux États-Unis, en Suisse, et en France bien évidemment.

L’univers est très prenant, je n’ai pas lâché le livre jusqu’à la dernière page. Pas de temps mort. Toutes les nouvelles sont réussies, avec à chaque fois une histoire maîtrisée et une ambiance excellente. J’ai beaucoup aimé Le Gambit du détective, la première nouvelle mettant en scène Sherlock Holmes et aussi Les Masques du bayou, donnant la part belle à un Zorro steampunk bien campé ! Les péripéties s’enchaînent, l’aventure est au bout de la plume ! Au fil des nouvelles, l’auteur dissémine des clins d’œil littéraires, cinématographiques, généralement incontournables dans les œuvres steampunk. Lesdits clins d’œil sont nombreux mais admirablement intégrés. Les héros littéraires sont surprenants d’authenticité, finesse et intelligence rythment les pages ! Au programme : Sherlock Holmes, docteur Watson, Herbert West, Nemo, Zorro et pleins d’autres que je vous laisse découvrir. Le tout se lit très bien grâce à une écriture fluide, colorée et bien travaillée.

Je vous recommande chaudement L’Empire Électrique. Le recueil est une belle réussite, on ne s’ennuie pas et dès qu’une aventure se termine on se précipite dans la suivante.

L’Empire Électrique, un véritable jeu de piste littéraire jouissif, un bel hommage aux feuilletonistes du XIXème siècle !

L’Empire Électrique, de Victor Fleury, 480 p. Editions Bragelonne. Illustration : Benjamin Carré (lien deviantart).

Gillen Azkarra

Gillen Azkarra

Après avoir baroudé de nombreuses années en Euskara (Pays basque), Gillen Azkarra décide de s’installer en banlieue parisienne, afin de s’adonner à ses deux passions, les livres et la science-fiction. Travaillant dans une bibliothèque universitaire, il rédige dans le plus grand secret une histoire galactique porno SF en langue basque, l’œuvre de sa vie et son désir le plus ardent.

2 commentaires

  1. Je l’avais déjà repéré à sa sortie mais voilà qui convainc encore plus de s’y arrêter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *