Luna : une nouvelle façon de vivre, mille façons de mourir

Ian McDonald Luna afficheLuna, de l’écrivain Ian McDonald, est sorti en mars aux éditions Denoël lunes d’encre. C’est toujours avec délectation que l’on se plonge dans les univers denses et chaotiques de l’auteur irlandais Ian McDonald.

 

Luna est sorti en 2015 sous le titre Luna : new moon. C’est le premier tome d’une trilogie. D’ailleurs, en mars est également sorti le deuxième tome en anglais. Pour la parution française, il faudra attendre 2018 pour la suite ! Affirmons-le d’emblée, Luna est une grande réussite. Un roman de Ian McDonald, c’est comme un très bon whisky tourbé vieilli dans un authentique fût de cherry : du goût, du caractère et de la complexité. Des petites lampées au début puis on ne s’arrête plus. Il faut faire l’effort de rentrer dans l’univers mais une fois le pied à l’étrier et le rythme pris, Luna se lit d’une traite pour apprécier la densité du récit, suivre les nombreux personnages et comprendre les intrigues qui gravitent autour de la famille Corta Hélio.

 Année : 2110, lieu : la lune colonisée. Celle-ci voit s’affronter cinq grandes familles, les « dragons » : les Corta Hélio, les Mackenzie, les Asamoah, les Sun et les Vorontsov. Adrianna Corta, dirigeante et doyenne de Corta Hélio est au crépuscule de sa vie. Sa famille est la plus jeune sur la Lune. Et doit sa fulgurante ascension au commerce du précieux Hélium-3. Pour léguer l’entreprise à ses cinq enfants, le combat va être rude. Car sur la Lune tout est permis. Ian McDonald crée une société violente, ultralibérale, où tout est privatisé. Pour vivre ou survivre, il faut payer. La moindre erreur ne pardonne pas et se termine souvent par la mort. Pas de justice, que des contrats et des duels lorsque l’honneur est bafoué.

Pas de temps mort pour Luna. L’écriture est dense, organique, parfois hypnotique, parfois frénétique. La plume de l’auteur, redoutable et efficace, fouaille au plus profond des personnages du récit et opère une mise à nu sans état d’âme. Luna est un far west cosmique dans lequel tourbillonnent des destins tragiques qui se fracassent dans un paysage lunaire de roche et de sang.

Ian McDonald, Luna, tome 1 : nouvelle lune. Editions Denoël Lunes d’encre, 459 p, ill : Manchu

Ps : à noter, la magnifique illustration de Manchu pour la couverture et le remarquable travail de traduction de Gilles Goullet !

 

Amazing Future Tales Pulp-O-Mizer Cover

Gillen Azkarra

Gillen Azkarra

Après avoir baroudé de nombreuses années en Euskara (Pays basque), Gillen Azkarra décide de s'installer en banlieue parisienne, afin de s'adonner à ses deux passions, les livres et la science-fiction. Travaillant dans une bibliothèque universitaire, il rédige dans le plus grand secret une histoire galactique porno SF en langue basque, l’œuvre de sa vie et son désir le plus ardent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *