Une soirée dans les mondes de Philip K. Dick !

affiche ARTE Philip K. DickA l’occasion d’une programmation spéciale pluri-média consacrée à Philip K. Dick, ARTE nous invite à explorer l’imaginaire de l’auteur d’Ubik !

 

Après l’adaptation en série de son célèbre roman « Le maître du haut château » (dont nous vous parlerons bientôt), voici qu’arrive un hommage orchestré par la chaîne ARTE à Philip Kindred Dick par le biais d’un documentaire, d’un jeu vidéo et d’une fiction en VR (réalité virtuelle).

Pour fêter cet évènement, La Chaire des Bernardins, Nova Production, ARTE France et les éditions J’ai lu, ont organisé « Une soirée dans les mondes de  Philip K. Dick » au Collège des Bernardins à Paris.

Ce fut l’occasion d’assister à la projection en avant-première du documentaire « Les mondes de Philip K. Dick », réalisé par Yann Coquart et Ariel Kyrou et coproduit par Nova Production et ARTE France. Très dense et plutôt cohérent dans sa démarche, nous découvrons pendant presque une heure la personnalité de cet écrivain pas comme les autres. Il a été diffusé sur ARTE le 2 mars 2016, le jour exact de la mort de l’auteur il y a 35 ans, et est disponible ci-dessous en intégralité jusqu’au 10 mars :

Sommes-nous des Hommes-Machines ?

Un lieu plus qu’approprié pour le débat !

Après la projection, la soirée s’est poursuivie avec un débat ayant pour thème « Sommes-nous des Hommes-Machines ? », animé par David Abiker. Mailad Doueihi (historien des religions et co-titulaire de la Chaire de recherche des Bernardins), Catherine Dufour (auteur de science-fiction), Ariel Kyrou (co-scénariste du documentaire « Les Mondes de Philip K. Dick ») et Pascal Pick (paléoanthropologue et maître de conférences au Collège de France) ont notamment discuté de l’évolution de l’être humain et de ses rapports avec la technologie. Vous pouvez revoir ce débat en intégralité en bas de cette page.

extrait de Californium

Capture d’écran du jeu Californium

Nous avons ensuite pu tester « Californium », un jeu vidéo d’exploration en quatre parties  (la première partie est disponible gratuitement sur le site officiel du jeu, et le jeu complet est déjà disponible à la vente), et fortement inspiré de l’univers Dickien.

Cardboard ARTE pour I, Philip

Le cardboard « I-Immersive go » aux couleurs de PKD

Enfin, grâce à des casques de réalité virtuelle (VR) Oculus Rift et Samsung Gear, nous avons fait l’expérience d’ « I, Philip », un court métrage de 14 minutes en 360° et en 3D. On y incarne Phil, un androïde à qui on a implanté la mémoire de Philip K. Dick. Il est disponible depuis le 22 février en utilisant le gyroscope des smartphones et tablettes, mais aussi via l’application ARTE360 et des masques type « Google Cardboard ».

 

Pour aller plus loin avec cette programmation

 

Une soirée dans les mondes de Philip K. Dick – Sommes-nous des Hommes-Machines ? au Collège des Bernardins – 16 février 2016

Thomas LEROUX

Thomas LEROUX

Passionné de ciné (fantastique, science fiction, mais pas que), séries, animes, jeux vidéo etc. Thomas Leroux cherche la petite bête partout où elle se cache. Accessoirement, il est aussi co-créateur (avec Gillen Azkarra) et administrateur du site Le Mont des Rêves ! (mais pas que...)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *