Star Wars Les derniers Jedi – Un faux espoir ?

Star Wars Les derniers Jedi afficheComme chaque année depuis 2015 et l’arrivée du Réveil de la force, le public a droit à un Star Wars par an. C’est au tour de Star Wars Les derniers Jedi (Star Wars The Last Jedi), huitième épisode qui a débarqué depuis le 13 décembre dans nos contrées. Alors, faux espoir ou pas ?

 

Pendant que la résistance, menée par le Général Leïa Organa, tente de survivre, poursuivie dans l’espace par le Premier Ordre, Rey rejoint Luke Skywalker, leur seul espoir pour triompher contre le Leader Suprême Snoke et ses sbires…

Dire que l’on attendait la suite de Star Wars Episode VII Le Réveil de la Force était un euphémisme. Le film n’avait pas fait l’unanimité auprès des fans, mais il proposait tout de même de nouveaux personnages attachants, des scènes d’action prenantes et des pointes d’humour bienvenues.
Star Wars Les derniers Jedi est dans la continuité du précédent, avec les mêmes qualités, mais pas tout à fait les même défauts. Premier étonnement, le caractère de Luke Skywalker face au sabre laser tendu par Rey. On pourrait y voir un déni total du héros de la trilogie originale, mais force est de constater que le développement de son personnage est plus complexe et plus intéressant qu’on aurait pu le penser (ce qui manquait terriblement aux personnages de Rogue One par exemple). Idem pour Rey, dont certains pièges qu’on redoutait concernant l’origine de ses parents sont habilement détournés. Ces deux personnages font partie des très bons point de ce nouvel épisode. Du côté des rebelles en déroute, Poe Dameron brille dans la scène d’ouverture du film, fort réussie bien que tragique. Finn se voit accompagné d’un nouveau personnage nommé Rose, mais est clairement sous-exploité durant le film, son rôle se cantonnant à suivre les autres.

Star Wars The Last Jedi - Rose et Finn

Rose et Finn (Kelly Marie Tran, John Boyega)

On constate aussi l’apparition de nombreuses bébêtes, certaines réussies, d’autres un peu bouche-trou pour le merchandising habituel. Les Porgs qui habitent l’île où se trouve Luke sont mignons et apportent quelques scènes amusantes (notamment avec Chewbacca, qui est complètement sous-exploité dans le film aussi d’ailleurs), sans être omniprésents. Pas de « JarJarBinksite » aiguë, c’est plutôt une bonne nouvelle ! BB-8 bénéficie de scènes très sympa et enjouées, il est lui aussi très réussi.
Le casting est excellent, et l’implication des acteurs / actrices (Mark Hamill en tête) contribue énormément à la crédibilité du film. Daisy Ridley est toujours aussi convaincante dans le rôle de Rey, tout comme Adam Driver en Kylo Ren.

Star Wars The Last Jedi - Luke Skywalker

Luke Skywalker (Mark Hamill)

Techniquement impeccable, le film possède une mise en scène correcte, et est assez jouissif lors des batailles spatiales (la scène d’ouverture encore). Bref, Star Wars Les Derniers Jedi remplit son office dans la forme.

Mais la capacité du film à divertir le public, en apportant au passage des scènes vraiment intéressantes (la rencontre entre Luke et Rey et son entraînement qui suit entre autres) n’occulte pas de gros problèmes de fond, liés au scénario. Passons sur le principe de calquer un épisode de la saga (l’épisode VII avait la même structure narrative que l’épisode IV), qui n’est pas si grave que ça. Star Wars Les Derniers Jedi a donc naturellement la même structure que le V. Par contre, cela ne sautera pas systématiquement aux yeux de tout le monde, mais par ses choix scénaristiques, en plus de diviser le public, le film pose des questions quant à l’avenir de l’épisode IX.

Star Wars The Last Jedi - Finn Phasma

Finn contre Phasma (John Boyega, Gwendoline Christie)

On en apprend en fait beaucoup plus sur le passé des nouveaux personnages (comme Rose, bien introduite dans l’histoire grâce à l’ouverture magistrale du film) que sur ceux dont on attendait justement un peu plus d’information.
Même si le personnage de Kylo Ren est un peu plus exploré, on ne sait toujours rien des chevaliers de Ren, et encore moins de Snoke, l’antagoniste, qui était supposé être l’équivalent de l’Empereur dans l’épisode VI, un personnage majeur donc (si vous avez vu le film, vous comprendrez de ce dont on parle). Tout cela reste en suspens, et même si ces questions trouveront peut-être leurs réponses dans le dernier film, il sera trop tard ! Le traitement consacré à Leïa, avant-dernier rôle de l’actrice Carrie Fisher avant sa disparition fin 2016, reste assez étrange. Plus grave encore, on notera un manque total d’empathie de la part de certains personnages face à la mort ou la disparition de leurs amis. C’est d’autant plus étonnant que ce manque de réaction vient de personnages assez émotifs d’habitude. Enfin, certains traits d’humour sont parfois maladroits (le fer à repasser de Spaceballs ?). Tout cela dénote avec le reste du film, et même si l’on reconnaît qu’un travail colossal a été fait pour produire le plus gros spectacle possible, on se demande dans le dernier épisode comment les scénaristes vont réussir à soigner cette balle dans le pied qu’ils se sont eux-mêmes tirés…

Conclusion

Il était attendu au tournant, il va diviser tout le monde, mais Star Wars Les Derniers Jedi reste tout de même un très bon divertissement. Le spectacle est assez jouissif, avec des scènes très réussies, de très bonnes idées par-ci par-là, tant que l’on reste en surface. Si l’on gratte un peu, de gros problèmes scénaristiques apparaissent, et on en redoute les conséquences pour le dernier épisode à venir, en espérant évidemment avoir tort…

https://youtu.be/rkITJ41TRRU

Star Wars Episode VIII The Last Jedi – réal : Rian Johnson – 152 min – Sorti le 13 décembre 2017

 

Pour forcer le destin

Thomas LEROUX

Thomas LEROUX

Passionné de ciné (fantastique, science fiction, mais pas que), séries, animes, jeux vidéo etc. Thomas Leroux cherche la petite bête partout où elle se cache. Accessoirement, il est aussi co-créateur (avec Gillen Azkarra) et administrateur du site Le Mont des Rêves ! (mais pas que...)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *