Wolfenstein The New Order – Le Maître du Haut Blazko !

Wolfenstein The New Order affiche33 ans après la sortie du tout premier Castle Wolfenstein, les développeurs de chez MachineGames ont relancé la…machine (elle était facile, je sais…) pour proposer Wolfenstein The New Order. Le vieux briscard « B.J. » Blazkowicz nage désormais en pleine uchronie !

 

16 juillet 1946. Alors que les alliés perdent progressivement du terrain face aux mystérieuses technologies avancées des nazis, William Joseph « B.J. » Blazkowicz, héros de guerre américain, est envoyé avec son escouade sur la côte baltique de l’Allemagne. Un ultime élan pour attaquer la forteresse de Wilhelm Strasse, dit « le Boucher », cerveau de cette redoutable machine de guerre. Laissé pour mort durant l’attaque, Blazkowicz est retrouvé inconscient dans la mer baltique par un bateau de pêche. Souffrant d’un grave traumatisme crânien, il est emmené à l’hôpital psychiatrique de Maławieś, en Pologne.
1960. Alors que les nazis ont gagné la guerre et règnent en maître sur le monde, Blazkowicz reprend conscience à l’hôpital, bien décidé à se venger !

Wolfenstein The New Order se déroule dans un monde uchronique ou les nazis, non content d’avoir gagné la 2ᵉ guerre mondiale, ont en plus à leur disposition une technologie futuriste. Pour se venger de Strasse, vous devrez voyager d’un asile, jusqu’à Berlin, en passant par la Lune (un petit clin d’oeil au film Iron Sky). Vous allez donc pas mal bouger pour réussir à gangréner la machine nazie.

Wolfenstein The New Order - Base lunaire

Bienvenue sur la Lune !

Mais votre réussite ne se fera pas sans mal…À la fin du premier niveau, vous devrez sacrifier l’un de 2 vos camarades (Fergus Reid, le vieux compère de Blazko, ou Wyatt la nouvelle recrue). Le survivant vous permettra d’accéder a des zones supplémentaires, et débloquera des séquences cinématiques spécifiques au personnage conservé, y compris pour la fin du jeu.

Parmi les armes que vous pourrez récupérer (pistolets, fusil a pompe, mitraillette, etc.) vous trouverez aussi des couteaux qui vous seront utiles pour éliminer furtivement certains ennemis, ainsi que le LaserKraftWerk (LKW), un pistolet laser multifonction très utile pour découper de fines parois en metal, et que vous pourrez améliorer à de nombreuses reprises pour le rendre extrêmement puissant. Vous aurez même l’occasion de pourvoir contrôler au cours de certains niveaux un mecha ou encore un mini sous-marin. Il est aussi possible d’améliorer ses capacités (furtivité, attaque, tactique, etc.) en remplissant certaines conditions optionnelles.

Wolfenstein The New Order - Collectibles

De nombreux objets sont cachés dans chaque niveau

Ce nouvel épisode de Wolfenstein profite d’une direction artistique très réussie, avec des ennemis assez variés, passant du soldat nazi de base, au Panzerhund (des chiens mécaniques géants), jusqu’au « mecha » ou au robot gigantesque et redoutable, nommé « Vigie ». Bref il y a de quoi faire ! Les graphismes sont eux assez inégaux. Car les textures sont vite limitées dès qu’on se rapproche un peu trop, et sont même à de rares occasions carrément hideuses.

Mais cela n’enlève pas le plaisir de jeu pour autant, car pour une fois on a droit a un scénario intéressant, et pas seulement bourrin comme on a l’habitude de voir dans la plupart des FPS. Sans oublier les clichés habituels (le héros est une armoire à glace à la mâchoire carrée, le jeu est assez violent et gore), la caractérisation des personnages est bonne, et vous n’oublierez certainement pas vos premières rencontres glaçantes avec le général Strasse ou encore Frau Engel, renforcées par une modélisation des visages très réaliste.

Wolfenstein The New Order - Wilhem Strasse

Qui allez-vous sacrifier Capitaine Blazkowicz ?

L’univers que l’on découvre est suffisamment fouillé pour qu’on veuille en savoir plus. Au-delà du déroulement de l’histoire et de ses cinématiques, on trouvera de nombreuses notes, bobines audio, artbooks et trésors qui permettront d’approfondir les personnages et événements de cette ligne temporelle alternative. Et même si tout est complètement scripté, voir un article officiel de propagande parlant de certains actes de résistance que l’on a effectué peu de temps avant produit toujours son petit effet !

Le jeu inclus un gros clin d’oeil à son ancêtre Wolfenstein 3D (développé par id Software), puisque des niveaux issus de ce dernier, au charme rétro, peuvent être parcourus en piquant un petit roupillon dans le lit du QG de la résistance.
Dernier point important, Wolfenstein The New Order bénéficie d’une durée de vie de près de 15 h, et ce, sans baisse de rythme, ce qui est très bon pour un FPS de ce genre.

Conclusion

Très bonne surprise de l’année 2014, Wolfenstein The New Order, en plus d’être techniquement assez réussi, est un digne reboot de la saga. Il offre un scénario uchronique et des personnages très intéressants, tout en proposant un gameplay varié. MachineGames récidivera un an plus tard avec Wolfenstein The Old Blood, un prequel, et en 2017 avec Wolfenstein II : The New Colossus, suite directe tout aussi réussie que The New Order. Bref, un très bon jeu !

https://youtu.be/p6HZzbDY9rY

Wolfenstein The New Order – Dév : MachineGames – Edit : Bethesda Softworks – PC, Xbox360 / XboxOne, PS3 / PS4 – Sorti le 20 mai 2014

 

Pour s’échapper du château Wolfenstein

De Castle Wolfenstein à Wolfenstein II : The New Colossus

Thomas LEROUX

Thomas LEROUX

Passionné de ciné (fantastique, science fiction, mais pas que), séries, animes, jeux vidéo etc. Thomas Leroux cherche la petite bête partout où elle se cache. Accessoirement, il est aussi co-créateur (avec Gillen Azkarra) et administrateur du site Le Mont des Rêves ! (mais pas que...)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.