Batman V Superman Dawn of Justice Ultimate Edition

batman v superman ue afficheVivement critiqué lors de sa sortie, Batman V Superman Dawn of Justice ressort dans une version « Ultimate Edition » et se voit affublé d’une bonne demi-heure supplémentaire. Cela change-t-il grand-chose à ce film injustement mal aimé ? Oui !

 

Inutile de se voiler la face, Batman V Superman Dawn of Justice, dont une partie de l’intrigue et de l’apparence de Batman s’inspirent du « Dark Knight Returns » de Frank Miller, n’aura pas satisfait beaucoup de monde.
Au rang des principales critiques, un script brouillon et incohérent, un Lex Luthor à des années lumières du personnage attendu, les apparitions marketing peu subtiles des membres de la future Justice League, un dernier acte ultra long et lassant, et un manque d’humour en comparaison des films Marvel. On peut aussi ajouter le fait que Batman est beaucoup plus mis en avant que Superman (d’ailleurs même l’ordre des super héros dans le titre le suggère). Cela fait beaucoup de problèmes d’un coup, et l’annonce d’une version longue ne paraissait pas forcément être une bonne idée, l’intérêt d’avoir trois heures de film au lieu de deux heures trente ne coulant pas de source.

BvS_DoJ_UE_Batman

Batman en armure à la Dark Knight Returns !

Et pourtant, derrière ce nom un peu pompeux d’« édition ultime », se cache une remise à niveau étonnante. Certes, cela ne transforme pas le film en chef d’oeuvre non plus, mais il faut reconnaître que l’amélioration est flagrante. Les trente minutes supplémentaires sont disséminées un peu partout, ajoutant des plans, des lignes de dialogues, et de l’importance à des personnages qui n’en avaient pas tant que ça dans la version cinéma. Ainsi, toute la scène à Nairomi où Lois Lane veut interviewer le General Amajagh s’en voit complètement changée. On perçoit désormais de manière plus claire le piège tendu à Superman. De plus, le quota de présence de Batman et Superman est ici plus équitable, de nouvelles scènes nous montrent enfin Clark Kent faire son travail de journaliste, en enquêtant sur les méfaits du justicier masqué, mais aussi sur les accusations portées envers Superman. Le parallèle entre les investigations de Batman et de Superman est renforcé, chacun ayant ses raisons d’enquêter l’un sur l’autre. Les manigances de Lex Luthor sont plus nettes, et plus étoffées. D’un point de vue global, le déroulement de l’histoire n’en est que plus cohérent et compréhensible, le montage ayant été repensé, particulièrement dans le deuxième acte. Les bonnes scènes du film s’en retrouvent donc magnifiées.

Toutes ces améliorations n’effacent évidemment pas tous les points négatifs, notamment celles concernant Lex Luthor. Ce n’est pas l’interprétation de Jesse Eisenberg qui est en cause ici, mais le choix du caractère de son personnage, même s’il faut avouer que l’on finit par s’y habituer. Il hérite aussi de plans supplémentaires, notamment la fameuse scène coupée nommée « Communion », où l’on entrevoit un personnage qui confirme l’arrivée de Darkseid (plusieurs indices le suggéraient) dans les prochains films Justice League du DC Extended Universe (DCEU).
La fameuse scène ou Diana Prince regarde les vidéos de Flash, Aquaman et Cyborg reste elle aussi inchangée. Enfin, beaucoup de gens ont reproché au film d’être trop sérieux et de manquer d’humour, mais honnêtement il ne faut pas prendre cela comme un mauvais point. Les thèmes abordés par Batman V Superman ne sont pas spécialement drôles et c’est très bien comme ça !

BvS_DoJ_UE_Lex_Luthor

Un Lex Luthor torturé…

Conclusion

Batman V Superman Dawn of Justice Ultimate Edition donne une meilleure lisibilité et cohérence au scénario du film, ce qui lui manquait dans sa version cinéma.
Cette version longue (trois heures au compteur) étoffe certains personnages et permet de justifier certaines situations, sans pour autant remettre en question des choix parfois controversés (le personnage de Lex Luthor, la présence de Doomsday, etc.). Ce n’est pas un chef d’oeuvre, et cela ne réconciliera certainement pas les plus déçus de la version cinéma, mais cette Ultimate Edition rend cette grosse introduction de la Justice League quand même beaucoup plus digeste et agréable.

Prochaine étape du DCEU, Suicide Squad le 3 août !

 

http://www.youtube.com/watch?v=8AO19XY2rqc

 

Et en bonus les bandes-annonces de Justice League part 1 et Wonder Woman, présentées lors du Comic-Con 2016 :

http://www.youtube.com/watch?v=gglkYMGRYlE
http://www.youtube.com/watch?v=5lGoQhFb4NM
Thomas LEROUX

Thomas LEROUX

Passionné de ciné (fantastique, science fiction, mais pas que), séries, animes, jeux vidéo etc. Thomas Leroux cherche la petite bête partout où elle se cache. Accessoirement, il est aussi co-créateur (avec Gillen Azkarra) et administrateur du site Le Mont des Rêves ! (mais pas que...)

2 commentaires

  1. Ça me fait marrer les gens qui critiquent BVS car soit disant trop sérieux. Il est moins sérieux que les Films de Nolan (la c’etait pire).

    • @Beerus

      On est tout à fait d’accord 🙂
      Mais c’est vrai que certaines personnes se sont plaintes de ça, parce qu’ils font la comparaison avec les Marvel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.